Gestion Actif Passif : décryptage du risque de change

La actif- (ALM) d’une institution bancaire a pour objectif la mesure et le suivi des risques de , change et afin de lancer les actions adéquates permettant de préserver la marge d’intérêts de l’Etablissement.

A contrario du de taux, dont la matérialisation s’étale en général, dans le temps via la Marge Nette d’Intérêts, l’impact du de change sur le résultat ou sur la situation nette de la banque est immédiat. Sa réalisation induit une perte immédiate de et d’intérêts. Cet article propose un décryptage de la gestion du  de change.  (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 22 juillet 2014

Le risque opérationnel continue d’agiter les banques françaises

Début décembre 2013, 350 000 agriculteurs ont touché deux fois le montant de leurs primes provenant de la PAC (3,4 milliards d’euros de trop perçu) à cause d’une erreur informatique survenue dans une grande banque française.

A la fin de ce même mois, une autre grande banque annonce qu’un bug a eu pour effet de prélever jusqu’à 3 fois la même transaction chez certains clients. Bien que moins retentissants que certains scandales récents dans le milieu bancaire, ces incidents sont suivis de très près par les établissements bancaires. Au-delà du de réputation associé, le a un coût, et notamment un coût en propres non négligeable depuis II. Comment les banques intègrent-elles ces dangers par ailleurs en constante évolution dans leur politique de des risques et que font elles pour éviter que de telles situations se reproduisent ?

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 4, 50 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 15 juillet 2014

CVA, DVA, FVA… ou l’extrême sophistication de la valorisation des dérivés de crédit

Avec la des subprimes, la valorisation du de du trading book a significativement augmenté, entrainant de lourdes pertes sur le d’ajustement d’évaluation de crédit (CVA), pour lequel II ne prévoyait aucune mesure spécifique. 

Pourtant bien connu, le risque de contrepartie s’est révélé être une notion largement sous-estimée. A ce titre, la FSA estimait en 2010 que « deux tiers des pertes liées au risque de contrepartie étaient attribuables à une mauvaise estimation des ajustements de crédit»[1].

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 3, 67 sur 5, 3 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 8 juillet 2014

Taxes sur les transactions financières : la taxe européenne va-t-elle avoir raison de la taxe française ?

La financière des années 2000, a été l’occasion de voir réapparaitre au premier plan un serpent de mer né dans les années 1970, garant d’une « équitable » et régulièrement évoqué durant ces 30 dernières années : la taxe sur les transactions financières.

Initialement imaginée par le Prix Nobel d’Economie James Tobin, cette « Taxe Tobin » est déjà appliquée plus ou moins fidèlement par quelques Etats (voir plus bas).

En France, sous l’impulsion de l’ancien chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, elle est entrée en vigueur depuis le 1er août 2012. Critiquée aussi bien par les professionnels de la finance que par les ONG, elle n’a jamais été imaginée autrement que comme un signal symbolique fort à destination des autres pays de l’Union Européenne, en attendant un projet de plus grande envergure mené par la .

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 3, 00 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 1 juillet 2014

Gestion des financements corporate : vers de nouveaux acteurs ?

Suite aux crises financières, à la de et face au contexte règlementaire actuel, les banques ont réduit certaines de leurs activités trop consommatrices en ou et ont mis en place une nouvelle stratégie: le modèle Originate to Distribute[1].

Dans ce nouveau modèle de financement, la banque recherche des investisseurs pour participer aux . L’objectif des les plus en pointe dans ce modèle est de transférer 80% de leurs créances aux investisseurs, les 20% restants étant portés sur le bilan de la banque.

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 4, 67 sur 5, 3 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 24 juin 2014

Les banques mieux protégées face au risque de concentration ?

Renforcement de la relative aux « grands risques »

Les banques jouent traditionnellement le rôle de financement de l’ à travers la des et l’octroi de crédits. A ce titre, chaque banque se doit de diversifier son portefeuille de afin de garantir la pérennité de son activité.

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 4, 00 sur 5, 5 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 17 juin 2014

Le label des fonds asiatiques devient un enjeu stratégique pour leur distribution transfrontalière

Le vieux continent connait le label (Undertakings for Collective Investment in Transferable Securities) depuis son entrée en vigueur en 1985.

Force est de constater que le succès est au rendez-vous 30 ans après sa création. Devant cet engouement pour cette appellation, la région Asie / Pacifique cherche à créer un label similaire. Mais pourquoi cette initiative de passeport asiatique ? (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 10 juin 2014

Evènement : Le digital au service de l’expérience client dans le secteur des Assurances

Sia Partners organise un petit-déjeuner le jeudi 26 juin prochain sur le thème : « Le digital : un outil d’amélioration de l’expérience dans le secteur des Assurances »,

avec l’intervention d’Anne-Sylvie Vaconnet, Direction Marketing Internet – Direct qui nous fera part de son retour d’expérience au sein d’un assureur en ligne. (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 3 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 4 juin 2014

L’avenir de la BFI est-il l’assurance ?

Les européennes sont prises en étau entre crises conjoncturelles et réformes structurelles, qu’il s’agisse d’affermissements réglementaires ou de projets de séparation d’activités[1].

Afin de faire face, elles se sont imposées une importante cure de deleveraging[2] ainsi que d’importants efforts sur les coûts. Pour maintenir leur compétitivité, celles-ci sont désormais contraintes de trouver de nouveaux relais de croissance. Fusions, acquisitions et coopération entre branches du secteur financier constituent un axe de réflexion historique fort.

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 7 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 3 juin 2014

Les banques communautaires à destination des populations d’origine étrangère en France

A l’heure où les équipes marketing des banques de ajustent leur offre et leur démarche commerciale aux segments de clientèle, un des segments n’est que peu adressé:

les populations d’origine étrangère en France. Si dans notre pays, cette segmentation est sensible, en particulier pour les grands groupes bancaires français qui sont soumis aux règles de la Halde interdisant les statistiques ethniques, des banques d’origine étrangère mettent en avant le lien communautaire pour attirer et garder la clientèle.

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 4, 00 sur 5, 5 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 27 mai 2014

2014 – 2017 : Redimensionnement des réseaux d’agences bancaires

En 2009, Sia Partners publiait une étude (cf Les échos du 8/12/2009) qui cassait le tabou des fermetures d’agences dans les banques de françaises.

Sia Partners prédisait alors que l’année 2009 serait le point d’inflexion de la courbe du nombre d’agences en France (jusque-là toujours en progression) et annonçait la fermeture de 750 à 1100 agences d’ici à 2012. (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 4, 50 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 20 mai 2014

EMIR et l’exigence de reportings aux référentiels centraux : enjeux, mise en œuvre et impact opérationnel

Depuis le 12 février dernier, les entreprises financières et non financières de l’Espace Economique (EEE) doivent enregistrer leurs opérations sur produits dérivés auprès d’un central (ou TR : Trade Repository) agréé par l’Autorité Européenne des Marchés Financiers (AEMF).

Que ces dernières soient, listées ou de gré-à-gré, compensées ou non, et quels que soient leurs sous-jacents. Cette exigence, qui vise à accroitre la transparence du marché des dérivés, s’inscrit dans le cadre de la européenne . Dans chaque pays sujet à cette , l’autorité nationale est en charge de veiller au respect de cette pour toutes les contreparties. En France, l’AMF joue ce rôle.

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 13 mai 2014

La qualité des données : un enjeu réglementaire supplémentaire pour les métiers

illustration_industrialisation_assurance_part_2 Longtemps cantonnée aux données CRM et référentielles, la problématique de la qualité des données constitue pour la plupart des banques un sujet mal adressé sur les données propres aux lignes métiers.

Si des dispositifs existent dans les grands établissements, c’est au prix de chantiers longs et couteux, et ils sont rarement exhaustifs comme le montrent souvent les recommandations de l’ACPR. Les nouvelles réglementations en cours de mise en place amènent cette problématique au premier plan et obligent les métiers de la comme ceux de la à rapidement progresser en la matière.

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 5 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 6 mai 2014

Réforme des dépôts inactifs : impacts pour les banques

Img_SEPA Le projet de loi sur les comptes inactifs et les en déshérence, adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale, le 19 février 2014 est actuellement en discussion au Sénat.

 Les travaux législatifs se basent notamment sur le rapport de la Cour des Comptes, qui estime que les encours des comptes bancaires inactifs tombant en déshérence s’élèvent à 1,6 milliards d’euros et à 2,76 milliards d’euros pour les contrats d’ vie. (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 29 avril 2014

Retour d’expérience français sur l’instauration de la Taxe sur les Transactions Financières

illustration_banalisation_livret_a La taxe sur les transactions financières (TTF), inspirée de la taxe sur les opérations de change proposée par James Tobin en 1972, a connu un regain d’intérêt dans la vie politique et économique en raison de la .

Depuis 2012, la France et l’Allemagne coopèrent pour que la mise en place d’une taxe européenne ambitieuse devienne la priorité pour 2014. (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 4, 50 sur 5, 8 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 22 avril 2014


Accès Freemium

Retrouvez dès maintenant notre espace « Freemium » entièrement gratuit qui vous permettra, après inscription ci-dessous, d’accéder à des contenus exclusifs.

Se connecter

Partenaires

Abonnement aux articles



Commentaires récents

Articles populaires