Avec la « Société de Libre Partenariat », la loi Macron s’aligne sur les standards anglo-saxons et luxembourgeois pour dynamiser la gestion d’actifs en France

Depuis la mise en place de la AIFM sur les gestionnaires de d’investissements alternatifs, les acteurs français subissent une accrue de la part de leurs homologues européens. En effet, les investisseurs préfèrent se tourner vers les Limited Partnerships anglo-saxons ou les Sociétés à Commandite Spéciale luxembourgeoises pour créer de nouveaux véhicules d’investissement, dont ils connaissent mieux le fonctionnement.

Afin de contrer cette concurrence, un amendement à l’article 35 de la loi Macron propose la création d’un nouveau type de structure pour le investissement : la « Société de Libre Partenariat » (SLP). Ce nouveau véhicule d’investissement vient compléter les Fonds Professionnels Spécialisés (FPS) existants, à savoir les FCP et les SICAV.

Présenté par les députés comme une aide au des entreprises innovantes et à l’accueil des investissements domestiques comme étrangers, qu’apporte ce nouveau véhicule ?

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 1 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 24 mars 2015

Le BPM fait son retour ! Bientôt incontournable dans le secteur de la banque de détail ?

illustration_industrialisation_assurance_part_2 Après une période de moindre intérêt de la part des banques, les démarches BPM connaissent un nouveau souffle et deviennent incontournables. Quel avenir prévoir pour le BPM dans le secteur de la ?


La genèse du BPM

Le BPM (Business Process Management), ou des processus métiers, est une approche de des processus, pouvant s’appliquer dans tout domaine d’activité. Bâtie autour de méthodes, de règles, de pratiques managériales et étayée par des logiciels, elle permet de monitorer et d’optimiser en continu, et dans la durée, les processus. Chaque fonctionnalité du SI correspond à un processus dans le .
(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 17 mars 2015

Le paramétrage des outils de filtrage et de profilage LCB-FT est-il statique ou évolutif ?

L’examen de la 4ème de LCB-FT (proposée en Février 2013 pour compléter la 3ème [1]) par les Commissions des affaires économiques et des libertés civiles le 27 janvier 2014 est l’occasion de rappeler l’ pour les établissements bancaires de mettre en place et de maintenir un dispositif de LCB-FT efficace.

Lors de cet examen, une nouvelle disposition, proposée par les députés, a été adoptée : la création de registres centraux dans les pays de l’Union Européenne listant les informations liées aux propriétaires « effectifs »[2] finaux des sociétés et de toutes autres entités légales, y compris les fiducies (trusts).[3] L’alimentation de ces registres centraux va contraindre les banques à être plus attentives à l’identification des bénéficiaires effectifs des comptes qu’elles détiennent et des opérations qu’elles traitent. Ce processus d’identification est encore insuffisant voire incomplet pour de nombreux agents économiques soumis aux obligations de LCB-FT.
(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 4, 27 sur 5, 11 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 10 mars 2015

Les services financiers dans la Grande Distribution

Que cela soit dans le secteur de l’alimentation, de l’électroménager, de l’ameublement, des articles de sport ou encore des produits high-tech, les offres de services financiers à destination des consommateurs sont largement répandues dans l’univers de la grande .

Pour accompagner leurs ventes de bien de consommation, les enseignes proposent ainsi des gammes de produits bancaires variés, parfois innovants, allant de la simple carte de du magasin à des gammes complètes de services.

Par leurs tarifs souvent agressifs et leur proximité avec leurs clients réguliers, ces enseignes disposent d’atouts non négligeables et s’inscrivent de fait dans une mesurée avec une partie des offres bancaires ou assurantielles des réseaux traditionnels. Derrière ces enseignes résident des acteurs financiers spécialisés, souvent peu cités. Ces derniers font néanmoins partie intégrante du paysage bancaire français et forment un écosystème complexe, disposant de ses propres enjeux et contraintes.
(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading ... Loading ...

1 commentaire Newsletter Envoyer 3 mars 2015

Réduction d’effectifs dans les BFI européennes

Les dysfonctionnements des marchés financiers et l’accroissement de la pression réglementaire ont imposé un changement de paradigme et de stratégie pour de nombreuses banques dont la croissance du PNB était pour beaucoup tirée par les activités de leur banque de financement et d’investissement ().

Après avoir constaté lors d’un précédent article que globalement la part des effectifs BFI dans les effectifs des quatre principaux groupes bancaires correspondants était restée quasiment inchangée entre 2008 et 2012[1]  alors que le PNB avait largement reculé, nous avons étendu le champ d’étude à d’autres banques européennes entre 2008 à 2013.

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 3, 00 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 24 février 2015

Une baisse de 600m € attendue en 2014 sur les commissions perçues par les réseaux « Banques de détail » français

Sia Partners explique son point de vue sur les commisions bancaires dans Les Echos.

Tendance globale en 2014

En 2014, le montant des commissions perçues par les banques françaises dans le cadre de leur activité de affiche une tendance marquée à la baisse par rapport à 2013. (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 3, 00 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

2 commentaires Newsletter Envoyer 10 février 2015

L’essor des « Green Bonds » ne demande qu’à se confirmer

Le terme de « Green Bonds » ou « d’obligations vertes » désigne un type d’obligations dont l’émission est destinée à financer, en exclusivité, des projets s’inscrivant dans une politique de transition écologique (ex : purification de l’eau, énergétique …).

Les premières émissions de Green Bonds ont été réalisées en 2007 par des organisations supranationales. Ce marché est donc relativement jeune, mais après plusieurs années de maturation, les deux dernières années marquèrent l’avènement de cette nouvelle classe d’actifs prometteuse. (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 1 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 27 janvier 2015

Vers un Quantitative Easing Européen

La Banque Centrale Européenne (BCE) envisage de lancer ce premier trimestre 2015 un programme d’assouplissement quantitatif, ou Quantitative Easing (« QE ») en anglais.

Ce programme de « QE » est un élément de politique monétaire non conventionnel, puisqu’ilne repose pas sur une réduction du (généralement utilisé dans un contexte de bas) mais sur le rachat d’actifs, principalement des crédits titrisés et de la dette souveraine. Il aura pour objectif à moyen et long terme d’injecter de la dans le système financier afin notamment de sortir d’unepériode de baisse constante de l’inflation. (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 4, 50 sur 5, 8 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 22 janvier 2015

La menace Google, une formidable opportunité de renouveau pour les assureurs ?

64% des assureurs voient la venue de nouveaux entrants tels que Google comme une des plus grandes menaces pesant sur leur activité [1].

En 2013, Eric Schmidt, PDG de Google, déclarait ainsi que « l’ [était] l’industrie le plus évidemment à la veille de voir les usages du Big Data exploser ». Ainsi, au-delà des aspects réglementaires et autres obstacles qui se dresseraient sur sa route, l’entrée de Google comme assureur de plein exercice mérite d’être étudiée. Car cette menace stimule la réflexion stratégique et l’ des groupes d’ [2].

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 4 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 20 janvier 2015

Le constat amiable électronique, un élan de coordination dans l’assurance

Cristallisant le virage numérique entamé par les assureurs, le constat électronique permettra d’envoyer directement un constat à son assureur via un smartphone.

Cette nouveauté a pour objectif d’entrainer une simplification des déclarations d’accident ainsi qu’une réduction des délais de traitement. A terme l’e-constat devrait totalement se substituer à son ainé papier. (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 13 janvier 2015

Aircraft finance : marché et méthodes

Les avions sont des actifs très chers, qui peuvent coûter de quelques dizaines à des centaines de millions de dollars et avec une vie moyenne de 25 ans. Les compagnies aériennes font aujourd’hui face à une forte et à des coûts fixes très élevés.

Selon The Economist, en dépit d’une croissance exponentielle sur les six dernières décennies, les marges des compagnies aériennes ne sont pas allées au-delà d’un maigre 1% et leurs profits par passager s’élevaient à 4 dollars en 2012.   (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 4 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 6 janvier 2015

Le financement participatif : menace ou opportunité pour le secteur bancaire ?

Durant cette fin d’année, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir certains articles « à succès » publiés cette année sur le blog & Stratégies.

Le financement participatif est un mode de financement qui permet de récolter, généralement via une plateforme internet, des petits montants auprès d’un large public en vue de financer un projet créatif, associatif ou entrepreneurial.

Apparu en France au milieu des années 2000, ces plateformes présentent des caractéristiques communes qui les distinguent des modes de financement traditionnels : d’une part, les épargnants ont un accès direct et sans intermédiaire aux projets qui sollicitent un financement. D’autre part, le financement revêt une dimension affective en permettant à l’épargnant de suivre le projet tout au long de sa réalisation. (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 4, 50 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 30 décembre 2014

La qualité des données : un enjeu réglementaire supplémentaire pour les métiers

Durant cette fin d’année, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir certains articles « à succès » publiés cette année sur le blog & Stratégies.

illustration_industrialisation_assurance_part_2 Longtemps cantonnée aux données CRM et référentielles, la problématique de la qualité des données constitue pour la plupart des banques un sujet mal adressé sur les données propres aux lignes métiers.

Si des dispositifs existent dans les grands établissements, c’est au prix de chantiers longs et couteux, et ils sont rarement exhaustifs comme le montrent souvent les recommandations de l’ACPR. Les nouvelles réglementations en cours de mise en place amènent cette problématique au premier plan et obligent les métiers de la comme ceux de la à rapidement progresser en la matière.

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 1 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 23 décembre 2014

Conjoncture économique en France : Quel impact pour la politique commerciale des banques de détail ?

Avec des objectifs économiques revus à la baisse, le gouvernement est confronté à une rentrée délicate. Les indicateurs macro-économiques qui permettent d’analyser le comportement des ménages que sont d’intérêt, , et consommation sont fébriles.

Dans un tel contexte, les banques de réseau françaises sont-elles impactées et comment réagissent-elles ? (Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 5, 00 sur 5, 3 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 16 décembre 2014

Les premiers pas de la Directive AIFM sont-ils convaincants ?

La AIFM « Alternative Investment Fund Managers » est entrée en vigueur le 22 juillet dernier en France. A cette date, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a délivré 263 agréments aux sociétés concernées.

Au-delà de ces chiffres, quelles sont les conséquences directes pour les gestionnaires de alternatifs ?

(Lire la suite…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Note moyenne: 3, 00 sur 5, 2 votes)
Loading ... Loading ...

Commenter Newsletter Envoyer 9 décembre 2014


Accès Freemium

Retrouvez dès maintenant notre espace « Freemium » entièrement gratuit qui vous permettra, après inscription ci-dessous, d’accéder à des contenus exclusifs.

Se connecter

Partenaires

Abonnement aux articles



Commentaires récents

Articles populaires